· 

Sénat versus Parlement de Bretagne

Le Palais du Luxembourg (actuel Sénat) est construit par Salomon de Brosse à partir de 1618 pour Marie de Médicis.

Le Parlement de Bretagne est construit à Rennes par Salomon de Brosse à partir de 1618.


Ces 2 édifices ont l'air très différents, non ? Pourtant, réalisés pendant la même période du XVIIème siècle, par le même architecte, ils ont beaucoup en commun. On regarde ça de plus près ?

1) Le Palais du Luxembourg et le Parlement de Bretagne sont tout deux construits sous le règne de Louis XIII (pour mémoire de 1610 à 1643) mais ils ne sont pas de style Louis XIII. En effet, on n'y retrouve pas la polychromie du brique-et-pierre. 

2) Les 2 édifices ont eu du mal à trouver leur place dans le tissu urbain : à Paris, le palais est difficile à intégrer à l'intérieur des fortifications où il n'y a plus de place au XVIIème siècle. Les terrains sont acquis par la force. A Rennes, pas de place non plus à l'intérieur des fortifications mais les parlementaires veulent un édifice intra-muros. Le Parlement sera adossé aux fortifications et coincé entre le couvent de la Visitation et celui des Cordeliers. Une toute petite place en pente sera transformée en place royale au siècle suivant quand l'incendie de 1720 aura dégagé de l'espace.

3) Les 2 édifices suivent le plan traditionnel du château à la Française, autour d'une cour, avec des pavillons d'angle mais les pavillons ne sont plus ronds ; ils sont carrés (c'est un élément de modernité ; pensez à Chambord par exemple). 

4) Les 2 édifices utilisent le rythme ternaire (x3) : 3 avant-corps, 3 étages (le Parlement n'a que 2 étages mais le toit monumental de même hauteur que les 2 autres niveaux donne un rythme de 3 quand même. Et l'avant-corps central y est très réduit mais il est bien là). 

C'est nouveau au début du XVIIème. Ce rythme ternaire avait disparu et réapparaît avec ces oeuvres pré-classiques. 

5) Pour les 2 édifices, Salomon de Brosse utilise le bossage made in Italy au rez-de-chausée (voir ci-contre). 

Exemple de style Louis XIII : la place des Vosges à Paris, XVIIème.

Exemple de style néo-Louis XIII à Rennes : le lycée Emile Zola, 2ème moitié XIXème.



Les colonnes : 

Double bien sûr ! C'est le must à l'époque (pensez à la colonnade du Louvre de Perrault ci-contre). Mais pour le Palais du Luxembourg, Salomon de Brosse utilise la colonne à la Philibert Delorme (tambours alternés).


Article rédigé en octobre 2015, au moment où les sénateurs viennent de jeter à la poubelle la proposition de loi constitutionnelle autorisant la ratification de la Charte européennes des langues régionales ou minoritaires. Vous aurez compris que le titre de mon article était un clin d'oeil.

Le Parlement de Bretagne est ainsi la seconde oeuvre de Salomon de Brosse. C'est la plus importante en province !

 

MAIS !

Rendons à César ce qui est à César (non, je ne parle pas de papyrus !). C'est Germain Gaultier qui établit les premiers plans du Parlement. 

Salomon de Brosse rectifie l'aspect un peu "has been" du projet en quelques coups de crayon et hop ! à la trappe Germain ! Pensez à lui quand vous passez devant la belle façade classique de l'église Saint-Germain ; c'est son oeuvre. 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Denise Gallouin (mardi, 10 novembre 2020 20:59)

    Très intéressant. Beau rapprochement.
    J’ai appris beaucoup de chose. Loin de savoir qu’il y avait un parallèle entre ces 2 bâtiments.
    Merci beaucoup Anne Isabelle.


Balades Armoricaines

12 rue Michel de la Bardelière

35400 Saint-Malo

 Contact de 8h à 20h

363 jours/an

06.34.47.94.23

anne.isabelle.gendrot@gmail.com

Site mis à jour le 23/11/20